AIEM \ BR Oriental : « De la COP de Paris à Marrakech : les compétences régionales au cœur du débat climatique mondial »

Diner – Débat : Oujda, Le 30 Avril 2016

Cette conférence a été le lancement des cycles de conférence portés par l’AIEM. Elle a été organisée par le Bureau Régional d’Oujda, en partenariat avec l’Université de Mohammed Premier, de l’UNESCO et de l’Agence de l’Orientale et de l’Agence du bassin d’eau de Melouya.

Les principales recommandations et idées soulevées par les différents intervenants lors des échanges et du débat ont porté essentiellement sur les principaux défis de la COP22 qui devraient établir les modes opératoires des engagements de la COP21 de Paris.

L’accent a été également mis sur le rôle à jouer par les compétences régionales pour donner des réponses opérationnelles et la nécessité d’élaborer des plans territoriaux régionaux intégrant les changements climatiques dans leur dimension atténuation et adaptation spécifiquement au niveau de la Région de l’Oriental.

En dernier, le transfert technologique vers le Sud est tout aussi important que le financement.

Les pays du nord doivent se montrer solidaire et mettre à la disposition des pays du sud la technologie nécessaire, à un prix raisonnable, pour leur permettre de se développer durablement sans grande empreinte carbone.